Comment faire de bonnes affaires grâce à l’achat / revente sur Sorare ?

Après avoir vu quelles cartes cibler, nous allons voir dans cet article comment faire de bonnes affaires dans le cadre de achat / revente sur Sorare ? Faut-il passer par les enchères, le marché secondaire ou démarcher les possesseurs de cartes ? On décrypte les différentes options.

Les enchères et le marché secondaire c’est (souvent) trop cher !

Point d’entrée du jeu pour commencer à jour et gagner sa récompense de parrainage, le marché des enchères est l’un des pires endroits pour faire des affaires. Avec l’avènement de SorareData, tous les managers ont désormais accès aux prix moyens des cartes. Dans ces conditions, sous-payer une carte devient relativement rare. Au contraire, il est plus fréquent de surpayer une carte que l’inverse. Pas forcément le meilleur endroit pour faire des affaires.

Le marché secondaire est encore pire. Tout le monde espérant revendre sa carte plus chère que le cours moyen actuel, les prix s’envolent ! Ne cherchez pas des affaires, sauf à tomber sur une information juteuse avant tout le monde, vous ne trouverez probablement pas de très bonnes affaires non plus.

Démarcher individuellement les managers

Pourquoi est-ce intéressant ?

Voici la méthode la plus efficace mais également la plus chronophage pour faire des affaires : le démarchage direct des managers. Vous avez repérez un joueur au prix moyen de 0.200 ETH que vous souhaitez absolument et voulez faire une affaire ? C’est possible ! Explications.

Sorare est un jeu où les cours fluctuent constamment, du fait des performances sportives d’une part, mais de l’évolution du cours d’Ethereum d’autre part. Il évolue également du fait des gains de cartes chaque semaine. Dans ces conditions, un joueur peut avoir :

  • Acheté une carte à 0.200 ETH à une époque où cela ne représentait qu’une poignée d’euros.
  • Acheté une carte à un prix très faible, à une époque où le joueur n’était pas très connu ou lorsque la demande était très faible.
  • Gagne une carte en récompense.

Si vous êtes peut être très assidu sur le suivi de votre galerie, tous les managers ne le sont pas forcément et ne cherchent pas tous à maximiser les profits sur la revente de chaque carte ni à passer autant de temps que vous sur le jeu.

Aussi, leur proposer des offres en direct peut les intéresser (pas d’effort à faire de leur côté). N’hésitez donc pas à les démarcher !

Combien proposer ?

Difficile de vous répondre, chaque manager étant différent et ne percevant pas forcément le jeu de la même manière que vous. Toutefois, je vous partage ma méthode, qui fonctionne relativement bien.

Si on reprend l’exemple précédent d’une carte courant 0.200 ETH, je vais commencer par proposer 10 à 20% de moins que le prix moyen. Le mieux étant l’ennemi du bien, je considère que ce rabais est un bon compromis si je veux revendre la carte immédiatement après. Si vous avez déjà lu mon article sur les packs, vous savez déjà que je suis partisan d’encaisser rapidement de petits profits plutôt que de conserver longtemps les cartes. Ceci me permet de limiter le risque qu’une carte perde de la valeur.

Si vous avez le temps, partez de la saison la plus ancienne et de la première à la dernière carte, et remontez une après l’autre chacune des cartes, refus après refus, jusqu’à ce que quelqu’un accepte votre proposition. C’est long, ça mobilise beaucoup de fonds pour multiplier les offres en parallèle, mais ça marche ! De cette manière, il est possible de réaliser de jolies affaires qui n’étaient pas visibles sur le marché.

Si vous avez moins de temps, concentrez vous sur les joueurs ayant gagné ces cartes en récompenses, pour eux c’est un gain net ! Vous pouvez aussi cibler ceux ayant obtenu les cartes dans des packs ou ceux ayant acheté les cartes à une époque où le cours de l’éther était très bas, c’est aussi pour eux une opportunité de faire une belle culbute financière. Et lorsque c’est gagnant gagnant, vous avez plus de chance que l’affaire se fasse.

Si vous n’arrivez à faire aucune affaire après avoir démarché tous les managers, c’est probablement que votre offre initiale était trop basse par rapport au marché actuel. Recommencez avec une offre plus intéressante et ne perdez pas espoir !

Acheter des packs

L‘achat de packs est un autre excellent moyen de faire de bonnes affaires, car ce marché est bien moins accessible du fait d’acheter 3 ou 5 cartes en une fois. En achetant intelligemment sur ce marché, il est possible de faire de jolis bascules financières en achetant des packs et en revendant unitairement chaque joueur à son prix moyen.

Lire par ailleurs : Comment gagner de l’argent grâce aux packs de cartes ?

Vous savez désormais comment faire de bonnes affaires grâce à l’achat / revente sur Sorare. A vous de jouer !

La semaine prochaine, je partagerai avec vous mon fichier Excel utilisé pour suivre votre investissement sur Sorare.

A bientôt,

Laisser un commentaire